Le planning de votre road trip sera votre plus gros compromis d’organisation. Toute la difficulté est de faire tenir les kilomètres que vous devez faire dans le temps imparti de votre voyage, en essayant de garder le maximum de temps pour faire autre chose que rouler !

Évidement plus vous avez de temps pour partir plus le planning est facile à faire, car vous pouvez garder de la marge partout. Je rentrerai plus en détail plus loin. Mais dans tous les cas je vous conseille vraiment de faire un planning, même très large. Cela vous permet de prévoir vos visas et quelques réservations pour des activités ou des auberges de jeunesse. Même si ce n’est qu’une fois par mois, c’est toujours agréable de prévoir quelques points de ralliement sur des gros road trip.

Pour réaliser votre planning correctement, il faut un tracé. Tout n’a pas à être parfaitement cadré, mais il nous faut quand même une base. Je vous montrerai comment j’essaie de laisser place à l’imprévu tout en cadrant l’ensemble avec quelques dates.

Pour votre tracé allez faire un tour sur mon article : Comment réaliser le tracé de son Road trip

lister les lieux prévus

Dans un premier temps, préparez-vous un petit tableau et placez la liste de tous les endroits par lesquels vous avez prévu de passer dans la première colonne.
Même si vous n’avez pas prévu de vous attarder dans telle ou telle grande ville, notez-les si vous y passez. Cela vous aidera à structurer les dates. Pour autant, ne mettez pas tous les petits villages si vous n’avez pas prévu de vous y arrêter, cela ne vous servira à rien.

définir les distances

Arrivé à ce stade, reprenez votre travail sur le tracé avec les itinéraires sur google map pour obtenir des distances précises. Si vous voulez avoir une idée globale prenez des grosses villes éloignées. Vous pourrez affiner des bouts par la suite.

Reportez les informations de distance sur votre tableau tronçon après tronçon.

Pour l’exemple disons que je pars de Rodez(12) et que je vais à Istanbul (en plus il y a une traversée bateau Italie/Grèce) :

planning road trip Rodez Istanbul

Comprenez les km de la manière suivante : je fais 1640 km de Rodez à Bari, je prends le bateau de Bari à Igoumenista et je fais 984 km de Igoumenista à Istanbul

définir le temps de route

Maintenant que vous avez vos informations kilométriques, il faut définir le temps nécessaire à avaler toutes ces distances ! L’idée est de se fixer une limite de distance acceptable par jour et de l’appliquer au tableau. Attention 10 km de « route » en Mongolie peuvent être plus long à faire que 100 km d’autoroute en Italie.

Personnellement je me suis fixé une limite maximale de 250 km/jour en moyenne. Mais cela ne veut pas dire que je ne fais que 250 km tous les jours ! Il peut y avoir des tronçons où je décide d’avancer rapidement et d’autres où je veux passer plus de temps. Ici, on pourrait  vouloir passer plus de temps en Grèce et en Turquie. Si je n’ai pas suffisamment de temps pour m’attarder partout, je vais me fixer une moyenne aux alentours des 800km/jour pour traverser l’Italie le plus rapidement possible (l’Italie c’est juste à côté, je pourrai toujours y retourner assez facilement) et je peux alors descendre ma moyenne à 200, 100 ou même 50 km/jour là où je veux me balader tranquillement en Grèce et en Turquie.

definir le temps de route planning roadtripAttention ! N’oubliez pas de vérifier l’état des routes en fixant vos moyennes. Il est pratique de parler en km mais ramenez-le en heures de conduites pour voir si cela est acceptable ou non dans une journée.

Pour l’exemple, si je prévois 250 km d’autoroute dans une journée cela fait à peu près 2 heures de conduite, ce qui me parait acceptable. J’aurai le temps de profiter de ma journée sans problème ! Maintenant si je fais 250 km de route de campagne cela prendra plutôt 4 à 5 heures, et pour la même distance sur piste défoncée ça peut monter jusqu’à 25 heures de conduite !

Ces informations sont relatives à mon expérience. Je sais que je peux faire 800 km ou même 1000 dans la journée parce que j’y suis habitué et que nous sommes deux conducteurs. Si vous pensez que au-delà de 600 km ce n’est pas tenable pour vous, hé bien n’en faites pas plus. Ce n’est pas un concours et le but reste que le voyage soit agréable.

Vous avez peut-être aussi l’impression que je survole l’Italie, et c’est le cas ! Mais ce tableau est extrait d’un autre beaucoup plus grand pour un aller-retour Paris Pékin ! Je veux donc passer plus de temps en Asie et j’ai fait la concession de l’Italie, qui est un pays frontalier où je pourrai facilement organiser d’autres road trips. Alors que la Mongolie et la Chine, je ne vais pas y aller en voiture tous les 4 matins…

les points d’attaches du voyage

Si vous avez repéré des endroits qui vous font vraiment rêver et que vous voulez rester un certain temps la-bas intégrez le à votre tableau ! Pour notre exemple il serait dommage de faire un voyage comme celui-là et de ne pas passer quelques jours aux météores ! Je prévois aussi le temps de mon séjour à Istanbul et ces environs.

Mon tableau ressemble maintenant à cela :

definir les points d'attache du road trip

Temps total du voyage et ajustage du planning

Maintenant nous allons faire le cumule des jours de route et des jours passés sur chaque spot.
On peut alors voir si notre planning rentre dans nos impératifs de temps. S’il vous reste du temps, rajoutez des jours de route pour réduire le nombre de kilomètres parcourus chaque jour et rajoutez du temps dans les endroits qui vous plaisent. Si au contraire vous dépassez du temps prévu pour ce voyage, il va malheureusement falloir faire le contraire en augmentant les moyennes journalières et prévoir un peu moins de temps sur certains spots.

Vous pouvez aussi décider de partir plus longtemps que prévu si vous en avez la possibilité !

temps total du voyage et ajustage du planning

placer ses dates pour réserver visas, bateaux, hébergements

On peut maintenant placer des dates tout au long du parcours ! Cela nous permet de réserver nos billets pour le bateau, on peut aussi réserver des hôtels ou des auberges pour les lieux où on veut passer un peu de temps: Istanbul et les météores pour notre exemple.

Ici nous n’en avons pas besoin mais cela est aussi très pratique pour prendre des Visas sur de long voyage.

placer ses dates pour réserver visas, bateaux, hébergements

Les avantages de cette technique

Comme vous pouvez le voir nous avons défini un cadre à notre Road trip mais cela laisse quand même de la place à l’inconnu. Je sais que j’ai 1640 km à faire en deux jours, mais je ne sais pas où je dors ! Je peux en faire 600 ou 1000 le premier jour et le reste le lendemain et ainsi dormir à peu près où je le souhaite. C’est encore plus vrai avec les petites moyennes kilométriques: Si j’ai 50 km à faire par jour pendant 6 jours et que je trouve un super spot, je peux y rester 2 ou 3 jours si je le veux et compenser en roulant un peu plus les quelques jours qui suivent.

Comme j’ai des dates, je sais combien de temps je passe à peu près dans chaque pays, donc je peux prévoir précisément mes visas. À l’inverse si je ne peux avoir un visa que de 30 jours, avec cette technique je peux ajuster mon voyage pile poil et ne pas perdre une semaine dans ce pays parce que j’ai avancé trop vite

Ce tableau me sert aussi à calculer précisément mon budget :
Comment calculer son budget pour un Road trip ou un long voyage.